Forum Accrosdupad.com


 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nintendo contre le piratage de sa Wii

Aller en bas 
AuteurMessage
Darknewgamer
Major
Major
Darknewgamer

Masculin
Nombre de messages : 223
Age : 30
Localisation : Haute-Normandie
Date d'inscription : 19/10/2006

Infos gameur/gameuse
Consoles possédées: DS,Xbox,Xbox360,PSOne,PSTwo,Game Cube,WII,GBA,GBASP,NES,SNES,N64,Dremcast,MegaDrive,Amstrad
Jeux du moment: Super Mario Galaxy

MessageSujet: Nintendo contre le piratage de sa Wii   Mar 1 Mai - 15:28

Voici un communiquer mis sur nintendo-europe.com:

Les puces modifiées (modchips) ne vous disent peut-être rien mais nous tenons néanmoins à attirer votre attention sur quelques faits importants.

Les puces modifiées (modchips) contournent les systèmes de sécurité inhérents à vos produits Nintendo. Pour installer une puce modifiée dans une console Nintendo, il est nécessaire de démonter le produit et, dans certains cas, de retirer certains composants.

L'utilisation de puces modifiées rend la garantie du fabricant nulle. Qui plus est, l'installation d'une puce modifiée peut endommager le fonctionnement d'une console Nintendo et, dans certains cas, la rendre impossible à réparer. Les puces modifiées sont considérées illégales dans certains pays, dont les Etats-Unis, le Royaume-Uni et Hong Kong. La plupart des pays européens ont également déjà adopté des lois interdisant le contournement de mesures technologiques sur la base de la protection du copyright. Les personnes surprises à installer ou à vendre des puces modifiées s'exposent à des poursuites judiciaires.


Cette declaration c'est vu repercuter dans certains media comme 01net.com:

Nintendo met en garde les pirates de la Wii
Le fabricant a publié un communiqué où il rappelle les risques encourus par les personnes qui vendent ou achètent des puces permettant de pirater sa console de jeu.

David Maume , 01net., le 27/04/2007 à 19h30

Nintendo prend très au sérieux la commercialisation sur Internet de puces permettant de faire tourner sur sa Wii des copies de jeux piratés. Dans un communiqué publié sur son site le 23 avril dernier, il met en garde les utilisateurs qui auraient recours à de telles pratiques et laisse planer la menace de poursuites judiciaires.

Le japonais pointe du doigt les « puces modifiées » (« modchips » en anglais), développées par des industriels asiatiques (basés en Chine ou à Hong Kong) et qui permettent de contourner les protections d'accès de la Wii afin de faire tourner soit des copies de jeux, soit des logiciels libres développés spécifiquement pour la console (une version dédiée de Linux, un lecteur multimédia, etc.).

Dans son communiqué, Nintendo prévient que l'installation de ce type de composants peut endommager les consoles et que la garantie ne s'applique pas en cas de problème. Il rappelle en outre que la commercialisation et l'utilisation de tels produits est illégale dans certains pays dont les Etats-Unis et le Royaume-Uni et explique que les personnes qui vendent ou achètent ce type de puces s'exposent à des poursuites.

Qu'en est-il en France ? D'un point de vue pratique, l'installation de ces puces est effectivement une opération à risque puisque l'utilisateur doit souder la puce sur la carte mère de sa console ! Les modèles les plus récents destinés à la Wii (Wiikey, Wiinja, etc.) simplifient l'opération mais les risques demeurent. Au-delà de la fausse manipulation, le fait que Nintendo change régulièrement les composants internes de sa Wii peut rendre certaines puces inopérantes voire dangereuses pour la console. Avec des puces vendues moins de 50 euros, cela n'empêche pas beaucoup de joueurs de tenter l'expérience.

Des risques juridiques

Reste le risque juridique. « En France, l'achat de puces modifiées n'est a priori pas illégal car les acheteurs peuvent les utiliser pour installer des logiciels libres de droits sur leurs consoles », estime Henri Leben, avocat spécialisé dans le droit des nouvelles technologies, qui souligne toutefois qu'aucune jurisprudence n'a été établie depuis la promulgation le 3 août 2006 de la loi DADVSI (la loi sur le droit d'auteur et les droits voisins dans la société de l'information). Ce texte prévoit notamment de sanctionner les personnes qui ont porté sciemment atteinte à une mesure technique de protection efficace permettant « d'empêcher » ou de « limiter les utilisations non autorisées par les titulaires » de droits d'auteurs et de droits voisins.

Evidemment, si une personne installe un « modchip » et télécharge des copies pirate, elle est condamnable. Une amende de 3750 euros est prévue pour les personnes qui ont fait sauter un verrou afin d'utiliser illégalement des contenus protégés. Le délit doit être établi (lors d'une perquisition ou par le suivi des téléchargements suite à un accord préalable de la CNIL et l'aide des fournisseurs d'accès). Si un particulier utilise simplement la puce modifiée pour faire tourner des logiciels libres, il ne court a priori aucun risque.

En fait, ce sont surtout les fabricants, les importateurs et les revendeurs qui s'exposent à des poursuites. « Il n'y a pas de jurisprudence issue des dispositions de la loi DADVSI qui interdit la commercialisation de produits capables de casser des mesures de protection mises en place pour empêcher les utilisations illégales mais les risques de sanction sont bien réels », explique Henri Leben. L'amende peut atteindre 30 000 euros et s'accompagner de six mois d'emprisonnement (auxquels peuvent s'ajouter des dommages et intérêts à verser au fabricant de la console et / ou aux éditeurs de jeux vidéo).

Des vendeurs prudents

Selon Henri Leben, la façon dont les revendeurs commercialisent leurs produits sur Internet est également très importante. « Il ne faut pas encourager le piratage et il vaut mieux le dénoncer explicitement. Les revendeurs doivent aussi veiller à ne pas reprendre de manière abusive la marque du fabricant de console ou à faire croire que leurs produits ont reçu le feu vert du constructeur. Il y aurait alors un risque de poursuite pour contrefaçon de marque », explique-t-il.

Prudents, la plupart des revendeurs installés sur Internet dénoncent explicitement le piratage. Certains fournissent également des applications libres de droits avec leurs puces qui justifient une utilisation légale de ces composants. Reste que malgré ces précautions, ils pourraient être poursuivis au nom de la loi DADVSI. Pour l'instant, ils se disent confiants. « Il est normal que Nintendo prévienne ses clients de l'annulation de la garantie liée à la modification du matériel. En revanche, je ne suis pas du tout inquiet sur un plan légal. Le communiqué de Nintendo précise bien que les "modchips" sont illégaux dans certains pays mais ne parle pas de la France ce qui montre que le flou juridique est bien réel », explique l'un d'entre eux. Nintendo engagera-t-il des poursuites pour établir une jurisprudence ? La filiale française n'a pas été en mesure de répondre à nos questions avant la parution de cet article. Malgré ces risques de piratage, le fabricant a de bonnes raisons d'être optimiste. En 5 mois, il a vendu près de 6 millions de Wii dans le monde et il prévoit d'augmenter sa capacité de production pour atteindre les 14 millions d'unités vendues d'ici à la fin de l'année.


Voila je me permets de mettre cette petite news car une mise en garde s'impose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anihil
Major
Major
Anihil

Masculin
Nombre de messages : 223
Age : 34
Date d'inscription : 05/03/2007

Infos gameur/gameuse
Consoles possédées: Xbox 360 | Wii-DS | oldies
Jeux du moment: Guitar Hero II | Rainbow 6 Vegas | Bioshock

MessageSujet: Re: Nintendo contre le piratage de sa Wii   Ven 4 Mai - 17:29

Pourquoi mettre une puce ? y'a tellement de bons jeux pour le moment que ca coute encore plus cher de la "pirater" que de payer les jeux Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cdric
Capitaine
Capitaine
Cdric

Masculin
Nombre de messages : 91
Age : 38
Localisation : Arles (13)
Date d'inscription : 13/03/2007

Infos gameur/gameuse
Consoles possédées: X360P, X360C, Bobox, NDSL, GC
Jeux du moment:

MessageSujet: Re: Nintendo contre le piratage de sa Wii   Lun 18 Juin - 9:35

lol...

une puce posée, coute environ 60€ (soit le prix d'un jeux...)

après, je te laisse deviner la suite Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darknewgamer
Major
Major
Darknewgamer

Masculin
Nombre de messages : 223
Age : 30
Localisation : Haute-Normandie
Date d'inscription : 19/10/2006

Infos gameur/gameuse
Consoles possédées: DS,Xbox,Xbox360,PSOne,PSTwo,Game Cube,WII,GBA,GBASP,NES,SNES,N64,Dremcast,MegaDrive,Amstrad
Jeux du moment: Super Mario Galaxy

MessageSujet: Re: Nintendo contre le piratage de sa Wii   Lun 18 Juin - 23:31

c'est clair tu fait beaucoup d'economie ou y reste la location de jeux video
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cdric
Capitaine
Capitaine
Cdric

Masculin
Nombre de messages : 91
Age : 38
Localisation : Arles (13)
Date d'inscription : 13/03/2007

Infos gameur/gameuse
Consoles possédées: X360P, X360C, Bobox, NDSL, GC
Jeux du moment:

MessageSujet: Re: Nintendo contre le piratage de sa Wii   Mar 19 Juin - 20:36

tu dois habiter un paradis pour les pirates...
c'est ou ? je veus venir !
il faut faire quoi ? je suis près a vendre ma mere... Laughing

en france c'est interdit la location de jeux video,
depuis 2004 si je me souviens bien,
justement a cause du piratage a portée de main (pour 2€)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
French Maoumi
Admin
Admin
French Maoumi

Féminin
Nombre de messages : 1554
Age : 35
Localisation : Besançon
Date d'inscription : 10/10/2006

Infos gameur/gameuse
Consoles possédées: Xbox 360, PS3, Wii, DS, PSP, PsTwo, GameCube, Xbox, N64, Dreamcast, Mégadrive
Jeux du moment: DMC4 - Timeshift - Viva Pinata PA

MessageSujet: Re: Nintendo contre le piratage de sa Wii   Mar 19 Juin - 20:42

Ah bon ! Flûte alors moi qui pensais ouvrir mon jeuxvideo-club Shocked


Dernière édition par le Mar 19 Juin - 21:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darknewgamer
Major
Major
Darknewgamer

Masculin
Nombre de messages : 223
Age : 30
Localisation : Haute-Normandie
Date d'inscription : 19/10/2006

Infos gameur/gameuse
Consoles possédées: DS,Xbox,Xbox360,PSOne,PSTwo,Game Cube,WII,GBA,GBASP,NES,SNES,N64,Dremcast,MegaDrive,Amstrad
Jeux du moment: Super Mario Galaxy

MessageSujet: Re: Nintendo contre le piratage de sa Wii   Mar 19 Juin - 21:36

la location de jeux video n'est pas interdit dans ce cas on as cas interdire la location de dvd c'est des conneries tout sa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cdric
Capitaine
Capitaine
Cdric

Masculin
Nombre de messages : 91
Age : 38
Localisation : Arles (13)
Date d'inscription : 13/03/2007

Infos gameur/gameuse
Consoles possédées: X360P, X360C, Bobox, NDSL, GC
Jeux du moment:

MessageSujet: Re: Nintendo contre le piratage de sa Wii   Mer 20 Juin - 9:28

Citation :
Il n'existe pas encore de réglementation comme dans l'audiovisuel. Lorsque vous achetez un jeu vidéo dans un magasin vous acquérez une licence d'exploitation personnelle qui interdit toute exploitation commerciale. Lorsqu'un magasin de location de DVD achète ses produits, il s'agit de versions spécifiques, qui coûtent évidemment beaucoup plus cher, mais qui permettent de rétribuer les ayants droits forfaitairement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nintendo contre le piratage de sa Wii   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nintendo contre le piratage de sa Wii
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plainte contre le diacre d'Autun
» Projet WAB Romains contre Grecs
» Contre-insurrection en Colombie : Andean Abyss
» Stratégie contre une équipe supérieur
» Jouer au Mahjong en ligne ou contre l'ordinateur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Accrosdupad.com :: NINTENDO :: Nintendo Wii-
Sauter vers: